Please wait...

La santé en France et au Royaume-Uni : quelles différences ?

iStock-1089726392-1024x573.jpg

[vc_row full_width= »stretch_row_content_no_spaces »][/vc_row][vc_column][/vc_column][vc_column_text]La santé en France et au Royaume-Uni

De part la proximité géographique entre la France et le Royaume-Uni et une culture européenne qui peut sembler comparable en certains points, de nombreuses personnes sont amenées à penser que le fonctionnement en terme de santé doit lui aussi être similaire. En réalité, mise à part une politique commune d’accès au soins pour tous – que l’on retrouve dans la plupart des pays européens – les systèmes de santé Français et Britannique sont très divergents.

En nous expatriant nous avons fait le choix de découvrir un mode de vie différent et le système de santé fait partie intégrante de notre quotidien. Comment fonctionne le système de santé dans chaque pays? Quels frais sont à notre charge? A quoi sert une assurance santé ou une mutuelle ? Ou se faire soigner ? Dans cet article je vous dis tout, en vous apportant un comparatif détaillé des deux systèmes de santé.

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » lineheight= » » title= »Sécurité sociale & National Health System » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586705939880{padding-top: 10px !important;} »]

La sécurité sociale Française

La sécurité sociale a été fondée en 1945. L’une de ses branches, l’assurance maladie, est en charge du remboursement partiel des frais lié à la santé. L’assurance maladie est principalement financée par les cotisations sociales et les impôts (15% des salaire brut, les charges patronales, les taxes sur le tabac et l’alcool …)

Ce qui reste à la charge du patient

  • Le ticket modérateur : Il correspond à la part des dépenses de santé non remboursée par l’assurance maladie (celle ci couvre 70% du montant des consultations médicales et 65% des dépenses à la pharmacie)
  • La franchise médicale : Son montant est de 0,5€ par boite de médicaments et par acte médical ainsi que 2€ par transport sanitaire.
  • La contribution forfaitaire de 1€ : Elle est applicable pour chaque consultation, acte médical, analyse de biologie médicale.
  • Depuis l’introduction du parcours de soins coordonné par le médecin traitant en 2004, l’absence de déclaration d’un médecin traitant entraine une baisse du taux de remboursement de vos consultations (30% de remboursement au lieu de 70%)

Les aides disponibles en cas de faibles revenus ou de situation précaire

  • La complémentaire santé solidaire: Vous travaillez et cotisez donc à l’assurance maladie, mais vos revenus sont faibles. Vous êtes exonéré de toute avance de frais, de la franchise médicale et de la contribution forfaitaire.
  • L’aide médicale d’Etat (AME): Elle est valable pour les étrangers en situation irrégulière et précaire résidant en France depuis au moins 3 mois. L’accès au soins est gratuit et aucune avance de frais n’est exigée.

L’accès au soins pour les personnes ne résidant pas en France

  • La carte européenne d’assurance maladie(CEAM) : Elle est accessible à toute personne assurée par le régime social d’un pays membre de l’EEE (Espace Economique Européen) ou de la Suisse et qui séjourne en France de façon temporaire. Elle donne accès aux soins au même titre que tout résident français, et si vous devez avancer des frais, ils vous seront remboursés par votre organisme d’affiliation dans votre pays d’origine sur présentation de justificatifs.
  • Tout étranger originaire d’un pays non membre de l’EEE doit se renseigner auprès de son assurance santé locale.

Note : en raison du Brexit le RU n’est plus membre de l’EEE mais reste considéré comme état membre jusqu’au 31.12.2020

[/vc_column_text][vc_column_text]

Le NHS – National Health System

Le NHS a été crée en 1948 et assure la gratuité des soins pour tout résident du Royaume-Uni sans exception. Aucune avance de frais n’est demandée quelque soit votre revenu. Le NHS est financé par les taxes payées par les salariés ( pas de taxes si vos revenus annuels sont inférieurs a 8,632£ / 12% de taxes sur les revenus compris entre £8,632 and £50,000 – Puis 2% de taxe supplémentaire pour tout revenu supérieur à 50,000£ )

Ce qui reste à la charge du patient

  • Les frais des prescriptions : un tarif unique de £9,15 vous est facturé pour chaque médicament prescrit sur votre prescription.
  • Les soins dentaires : ils ne sont pas soumis au régime de la gratuité des soins.

Qui peut bénéficier de l’exonération de tout ou partie de ces frais ?

  • Les mineurs de moins de 16 ans
  • Les mineurs de 16 à 18 ans et scolarisé a plein temps
  • Les personne âgée de plus de 60 ans
  • Les bénéficiaires d’allocations/d’aides pour cause de faible revenu
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes atteintes de certaines pathologies chroniques

L’accès au soins pour les personnes ne résidant pas au Royaume-Uni

  • Tout comme en France, si vous êtes résident d’un pays membre de l’EEE, vous serez couverts pour vos soins si vous êtes titulaire d’une carte européenne d’accès au soins.
  • Si vous êtes de passage au Royaume-Uni et ressortissant d’un pays non membre de l’EEE, vous aurez accès aux services d’urgence gratuitement (A&E) ainsi qu’au planning familial et au service de traitement des maladies infectieuses. Pour le reste vous devrez payer 150% du tarif NHS.

Pour demander votre CEAM depuis la France veuillez en faire la demande sur votre compte Ameli. Pour faire la demande de carte European Health Insurance Card depuis le Royaume-Uni cliquez ici.

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » title= »La différence entre médecin généraliste & GP Practice » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586705966116{padding-top: 10px !important;} »]

En France

Le choix de votre médecin généraliste se fait via un formulaire de déclaration signé par le patient et le médecin. Ce médecin, en personne, devient ensuite votre référent pour tout votre parcours de soins. Une consultation chez un médecin généraliste dure 20min en moyenne bien qu’aucune régulation ne soit imposée.

Au Royaume-Uni

Lorsque vous choisissez un centre médical de référence (GP practice) vous choisissez un cabinet medical. En revanche, selon le cabinet que vous choisissez, rien ne vous garanti de voir le même médecin à chaque consultation. Une consultation avec le médecin généraliste (GP practitioner) dure 10 min et ne peux traiter que d’un problème de santé à la fois.

Pour vous enregistrer chez un GP – aucune restriction géographique n’est imposée – il vous faudra un justificatif d’identité et un justificatif de domicile (non obligatoires mais fortement conseillé)

Aujourd’hui, de nombreux services de GP en ligne sont également disponibles via une application mobile ( ces services sont gratuits et offrent les mêmes services qu’un GP classique en offrant des consultations par téléphone ou visio )

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » title= »Le coût d’une consultation chez un généraliste » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586705983716{padding-top: 10px !important;} »]

En France

Le coût standard d’une consultation chez un médecin généraliste (conventionné secteur 1) est de 25€, l’assurance maladie vous remboursera 70% de ce montant soit 17,5€. Le reste est soit à votre charge, soit pris en charge par votre complémentaire santé.

Si vous choisissez un médecin généraliste qui n’est pas conventionné secteur 1 (c’est à dire qui a le libre choix du montant de ses honoraires) le montant du remboursement par l’assurance maladie sera toujours de 17,5€. Selon votre complémentaire santé, le montant du reste à charge vous sera plus au moins remboursé.

Au Royaume-Uni

Si vous consultez un médecin généraliste dans le secteur public, la consultation sera toujours gratuite sans aucune avance de frais.

En revanche si vous consulter un généraliste dans le privé, le montant de la consultation est d’environ £150 pour 20min de consultation.

Il est aussi interessant de noter que si vous vous rendez en pharmacie avec une ordonnance issue du NHS, le coût de vos traitements sera de £9,15 par traitement comme mentionné précédemment. Mais si vous vous faites prescrire ce même traitement par un médecin du secteur privé, alors le coût de ce traitement sera fixé par la pharmacie et peut être beaucoup plus élévé.

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » title= »Consulter un spécialiste » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586705999771{padding-top: 10px !important;} »]

En France

Officiellement, depuis 2004 – lors de l’introduction du parcours de soins coordonné par le médecin traitant – vous devez avoir une lettre de référence de votre généraliste pour consulter un spécialiste. En revanche, vous pouvez toujours aller voir un spécialiste de votre plein gré, mais le remboursement de la consultation sera inférieur (à moins de tomber sur un spécialiste concilient qui indiquera que votre consultation fait suite à une demande de votre généraliste)

Vous n’avez pas besoin d’être référé par un généraliste pour : la gynécologie, l’ophtalmologie, la psychiatrie, la stomatologie et les services de biologie.

Votre complémentaire santé ne remboursera pas votre reste à charge si celui est lié a une absence de déclaration de médecin traitant.

Au Royaume-Uni

Aucun spécialiste du NHS de vous recevra sans référence de votre GP.

Vous pouvez toujours choisir de voir un spécialiste dans le privé mais le coût de la consultation peut varier de £150 à £350 (examens complémentaires non inclus)

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » title= »Soins à domicile / soins post-chirurgicaux » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586706016902{padding-top: 10px !important;} »]

En France

Les soins à domicile font généralement partie intégrante de votre parcours de soins et sont systématiquement remboursés par l’assurance maladie dès lors que vous possédez une ordonnance pour « réalisation de soins par une Infirmière Diplômée d’Etat à domicile »

Au Royaume-Uni

Les soins à domicile « simples » tels que les pansements et les prises de sang sont inexistants dans le NHS. Seuls les patients dépendants, atteints de pathologies lourdes et/ou chroniques peuvent en bénéficier.

Vos soins sont à faire réaliser dans votre GP practice, avec ou sans RDV selon les cabinets.

C’est pour pallier à ce problème que j’ai fondé French Care London Ltd. Vous pouvez retrouver mes services et tarifs en cliquant ici.

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » title= »Mutuelle ou Assurance Santé ? » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586708329555{padding-top: 10px !important;} »]

[table id=1 /]

En France

La mutuelle (ou complémentaire santé) sert principalement à rembourser la part des dépenses non prise en charge par l’assurance maladie (ticket modérateur, dépassement d’honoraires, thérapeutiques complémentaires selon votre couverture etc.) Les remboursements se font généralement automatiquement ou sur envoi des justificatifs.

Au Royaume-uni

Votre assurance santé est utile pour le remboursement de vos consultations et soins dans le secteur privé uniquement. Mais attention, le remboursement n’est pas automatique, ni obligatoire. A l’inverse de la France,  vous devez contacter votre assurance santé en amont de votre rendez-vous pour vérifier si votre consultation est couverte. Dans certains cas, c’est même l’assurance qui vous conseillera un praticien agréé.

[/vc_column_text][vc_headings style= »theme3″ borderclr= »#2879af » title= »Finalement, quel est le meilleur système ? » titleclr= »#000000″][/vc_headings][vc_column_text css= ».vc_custom_1586706316127{padding-top: 10px !important;} »]

A l’évidence, la France est moins regardante sur les dépenses de santé. Pour cette raison, il n’est pas rare de constater des abus en terme de remboursement. Un traitement non nécessaire sera remboursé, un patient pouvant se déplacer favorisera les soins à domicile etc. Ces dépenses participent au déficit de l’assurance maladie. Pour pallier à ce deficit, cette dernière choisit de diminuer le taux de remboursement de certains traitements. C’est ainsi que certains patients peuvent se retrouvent en difficulté financière pour payer un traitement indispensable car ils n’ont pas les moyens de souscrire à une complémentaire santé. Au Royaume-Uni, il faut parfois insister pour se faire prescrire un examen complémentaire ou un traitement. Néanmoins, aucune avance de frais ne vous sera jamais demandé quelque soit le traitement ou votre niveau de revenu.

En revanche, je pense que le grand point négatif du NHS est la prévention. Les examens complémentaires étant restreints et l’accès aux consultations limité, il faut souvent en arriver au stade ou le problème de santé est déjà installé pour bénéficier du traitement. Il est donc nécessaire d’être responsable et de prendre sa santé en main pour limiter l’accumulation de facteurs de risque. Malheureusement, le coût de la vie – notamment à Londres – étant relativement élevé, tout le monde n’a pas les moyens financiers d’accéder à un mode de vie sain et protecteur (alimentation équilibrée, repos, activité physique régulière, élimination du stress et accès a une éducation de qualité sur l’hygiene de vie)

Aucun système de  santé n’est idéal. La France comme le Royaume-Uni, essaient de garantir un accès au soins pour tous, ce qui est une priorité évidente. La France mise beaucoup sur la prévention et le confort du patient, tandis que le Royaume-Uni tente de conserver une gratuité des soins totale pour tous.

[/vc_column_text]


8 comments

  • Delpech

    12 avril 2020 at 22 h 52 min

    Hello, merci pour votre article, conseillez-vous la cfe pour les francais habitants à Londres mais de passage parfois en France ? Les complémentaire cfe sont très cheres, je me demande si avoir que la couverture de la sécurité sociale avec la cfe est suffisante sans complémentaire santé, notamment les pour les accidents / opérations importantes. Merci par avance, Anaïs.

    Reply

    • Elise

      13 avril 2020 at 22 h 53 min

      Bonjour,
      En effet la CFE est relativement intéressante !
      Il y a plusieurs options disponibles :
      – L’offre pour les français souhaitant couvrir leur soins en France et à l’étranger est très chère il me semble.
      -L’offre pour les Français expatriés voulant couvrir leurs soins ponctuels lors de retours en France uniquement est plus accessible

      La deuxième option, qui coûte environ 50€ par mois pour les moins de 40ans (soit le même prix qu’une mutuelle française correcte ) est relativement valable si l’on se rend régulièrement en France pour un suivi régulier / des consultations régulières. Mais elle remplace la sécurité sociale et non une assurance ou une mutuelle. Donc toutes les charges additionnelles comme les dépassements d’honoraires ou le ticket modérateur (30% du prix de la consultation) seront encore à votre charge.
      Si vous pensez à une couverture juste en cas d’accident ou d’imprévu, je pense qu’une assurance santé Anglaise fera l’affaire. Le NHS est relativement efficace quand il s’agit d’urgence, et une assurance santé vous apportera une sécurité supplémentaire pour un accès a des soins plus rapide – si besoin est – dans de bons services privés Anglais. En cas d’urgence on n’a pas forcément le temps/la capacité de rentrer en France, et il est bon d’avoir une sécurité sur place.

      J’espère avoir répondu a votre question 🙂

      Reply

  • Laurene

    13 avril 2020 at 2 h 48 min

    Super article. Je pense que cela aiderait aussi de faire la comparaison de prise en charge de traitement. Par exemple passer par le NHS pour un problème spécifique; eg: un scanner, IRN etc…prendrait peut être des semaines, voir des mois parfois pour pouvoir obtenir le dit scanner. Je suis très reconnaissante du NHS mais le manque de financement rend tout le service embourbée par la paperasse.

    Reply

    • Elise

      13 avril 2020 at 22 h 29 min

      Merci pour ton point de vue Laurene.
      En effet il serait très interessant d’approfondir. J’ai voulu traiter du système de santé d’un point de vue relativement général sans rendre l’article trop indigeste en terme de longueur. Mais je prend note de cette idée pour un prochain billet.
      Au plaisir !

      Reply

  • Alexis

    13 avril 2020 at 13 h 12 min

    Article très instructif et utile. Merci, Elise!

    Reply

    • Elise

      13 avril 2020 at 22 h 25 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire Alexis.
      Ravie d’avoir pu t’en apprendre un peu plus

      Reply

  • fontaine

    15 avril 2020 at 16 h 06 min

    Super article mais vous n avez pas evoque les durees d attente au nhs pour voir un specialiste qui sont du delire…ni les conditions d hospitalisation et d accouchement qui ne sont pas du tout les memes.

    Reply

    • Elise

      15 avril 2020 at 17 h 05 min

      Merci beaucoup pour votre retour.
      En effet, les spécialistes sont difficiles d’accès. Mais en France c’est souvent le cas également si l’on quitte la capitale ( exemple: Ma famille qui vit en Bretagne doit prendre RDV avec le gynécologue ou l’ophtalmologiste de 6 mois à 1 an en avance )
      Pour ce qui est de l’accouchement, en effet il y a tellement à dire en terme de différences que cela nécessiterai un article à part entière auquel je songe effectivement.

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Copyright by French Care London Ltd 2021 . All rights reserved.